1erréseau d'Autostop organisé

Espace utilisateur

Je suis utilisateur

Je m'informe sur le Rezo

Je suis une collectivité

J'adhère au Rezo

Je suis un média

Je parle du Rezo

Bouger en milieu rural et péri-urbain

Les études concernant la mobilité en milieu rural ne manquent pas, toutes font le constat selon lequel, les habitants « à la campagne » restent attachés à leur voiture.

Cet attachement relève moins d’un choix que d’une contrainte : le monde rural ne peut pas disposer de desserte de transports collectifs suffisante pour répondre aux besoins d’une population dispersée. Cet état de fait soulève des problèmes à la fois économiques et sociaux : les citoyens non motorisés se retrouvent pénalisés dans l’accès à l’emploi et aux services publics. De plus, les coûts liés à la mobilité individuelle sont amenés à augmenter.

Problèmes auxquels s’ajoute un impact environnemental non négligeable.

Le milieu rural, caractérisé par une faible densité, rend la mise en place de lignes régulières de transport peu opportune et économiquement inenvisageable. Les déplacements des ménages vers le travail, les courses alimentaires, vers des lieux de loisirs ou de santé se trouvent ainsi contraints : concrètement, la population dispersée ne peut se déplacer à moins de posséder une voiture particulière.

Cette réalité met en situation difficile toute personne privée de véhicule motorisé et ce quel que soit les motifs de privation : raisons financières, légales (adolescents) et/ou physiques (personnes âgées, handicapés, etc.).

Un consensus semble se dessiner sur l’idée qu’une des solutions réside moins dans l’investissement massif dans des transports en commun trop coûteux que dans la recherche d’une meilleure articulation des solutions existantes.

Rezo Pouce se positionne comme un trait d’union potentiel entre les solutions existantes.

En 2016, plus de 2 000 000 véhicules particuliers ont été vendus (Source : comité des constructeurs français d'automobiles - CCFA). Avec un taux d’occupation à peine supérieur à 1 et comptant 2 sièges disponibles par véhicule, nous pouvons estimer à 4 000 000 le nombre de nouveaux sièges vides ! Pourquoi ne pas ouvrir nos voitures pour des déplacements du quotidien ?

Au-delà des interconnexions que propose Rezo Pouce, notre dispositif, en s’appuyant sur des véhicules en circulation, contribue à limiter l’autosolisme et donc, à préserver l’environnement. Il ne s’agit pas d’ajouter des véhicules sur les routes mais de les ouvrir afin d’enfin exploiter le potentiel de chacun et à optimiser les déplacements individuels. Il nous semble plus raisonnable et responsable de partager un véhicule (et ses émissions) entre 2 ou 3 occupants !